Banque du pauvre

Les raisons de diversifier son assurance vie avec des SCPI

L’acquisition de parts de SCPI par le biais d’un contrat d’assurance-vie peut vous permettre de cumuler de nombreux bénéfices. La situation peut en effet devenir tout autant avantageuse concernant votre placement lié à l’immobilier que celui rattaché à l’assurance-vie.

Mais comment l’aborder ? Les précautions à prendre sont déjà connues. Cependant, elles sont pour la plupart propres à l’investissement que l’on fait soit dans l’immobilier soit dans l’assurance-vie. Il n’est pas rare également que bon nombre d’investisseurs soient ignorants du fait que l’on puisse diversifier son assurance-vie avec les SCPI. C’est pourtant une solution qui peut beaucoup vous rapporter comme le rappelle le site spécialiste : scpi-8.com.

De nos jours, de plus en plus de contrats autorisent l’accès à des parts de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). La SCPI est un collectif d’actifs immobiliers originaires de l’épargne d’investisseurs qui est gérée par une société de gestion. Les revenus perçus, à travers les loyers, sont distribués en fonction des parts détenues à une fréquence (habituellement) trimestrielle. Depuis plusieurs années déjà, le placement en parts de SCPI a le vent en poupe. Le taux moyen de rendement affiche les 5% annuellement, ce qui équivaut au double d’un fonds en euros.

La SCPI a évidemment ses limites. Elle ne bénéficie d’aucune sécurité sur le capital et la qualité d’un parc immobilier (et donc sa valeur) peut drastiquement varier d’une société à l’autre. Ce genre de placement reste néanmoins tangible pour de nombreux Français. C’est une assurance en comparaison à d’autres secteurs plus volatiles. L’achat de parts de SCPI à travers un contrat d’assurance-vie, permet de jouir d’une bonne liquidité. Après la demande de rachats, les assureurs sont en effet obligés de vous verser les fonds dans les deux mois.

Dépendant des sociétés, les rendements peuvent être réinvestis sur le fonds euros, voire même pour faire l’acquisition de nouvelles parts de SCPI. Si vous priorisez la rentrée de revenus, il faut alors opter pour les contrats d’assurance. Les loyers seront ainsi versés sur le fonds en euros. Ensuite on organise à l’avance toute une série de rachats partiels. Cette procédure est habituellement gratuite et sert notamment à diversifier ses ressources.

Ces derniers temps, la souscription de parts de SCPI à travers un contrat d’assurance-vie sert principalement à contrer la baisse du rendement des fonds en euros.

Crédit

  1. 10 Mars 2019Louer un bureau quand on a pas d'argent86
  2. 28 Déc. 2018Les statuts d'entreprise qui coutent le moins cher à créer228
  3. 22 Déc. 2018L'avantage d'une banque au Luxembourg217
  4. 17 Déc. 2018Un menu bien étoffé sur le crédit financier en général154
  5. 6 Août 2018Qu'est ce que le Coworking?318
  6. 5 Juin 2018Les formalités pour ouvrir un compte au Luxembourg344
  7. 3 Juin 2018Quels critères définissent le montant du SMIC?425
  8. 21 Mai 2018Pas besoins d'être riche pour domicilier son entreprise396